Événement annuel 2021 du Robotics by Design Lab

ecole de design
Après un peu plus d’un an d’existence, suite au lancement de son nouveau site web, le laboratoire commun Robotics by Design Lab célèbre son premier événement annuel !

Le 4 février dernier a eu lieu le premier événement annuel de “Robotics by Design Lab, IA, Robots & Humains ? Écologies du Vivre Ensemble”.

Cette soirée a eu lieu en visioconférence et a permis de réunir les acteurs de Strate Research, les doctorants et les partenaires du laboratoire commun ainsi que plus de 40 participants intéressés par cette communauté et curieux de découvrir ses activités depuis un an. 

La soirée a débuté avec une introduction sur l’importance de la recherche en design à Strate par Saran Diakité Kaba, directrice générale de Strate école de design. Puis Ioana Ocnarescu, directrice de Strate Research qui pilote Robotics by Design Lab (RbD Lab) a pris la parole pour faire un bilan de l’année 2020 et montrer les premières réalisations du laboratoire.
Les  moments forts à retenir sont : la présentation des 4 thèses CIFRE en cours au sein des laboratoires et des entreprises, leurs enjeux et impacts sur l’avancée d’une recherche pluridisciplinaire en design, et une conférence qui a présenté « les opportunités  de la robotique sociale aujourd’hui » par Prof. Adriana TAPUS.

L’organisation singulière du laboratoire fait la richesse et la diversité de ses activités et productions. En effet, cette communauté rassemble différents acteurs : doctorants, partenaires industriels et design, chercheurs et directeurs de thèses et collaborateurs-chercheurs dans des laboratoires à étrangers et l’équipe de Strate Research. 

 

________ L’année 2020 du RbD Lab

 Pour RbD Lab, l’année 2020 a été marquée par plusieurs événements :

●      la sélection des 4 doctorants pour les 4 thèses CIFRE
L’attractivité des thèses CIFRE proposées a pu être mesurée grâce au grand nombre des candidatures reçues pour les 4 propositions de thèses (plus de 100 candidatures), ce qui a permis de faire de l’année 2020, une année riche, pleine de moments de cadrage, d’échanges avec les partenaires sur leurs problématiques de terrain afin d’établir le sujet des thèses à développer. L’occasion de faire un retour sur l’objectif de la création de ce laboratoire sur 4 ans : effectuer des recherches-actions, directement sur le terrain, de développer des points de questionnement, réflexion mais aussi de l’expérimentation. Afin de pouvoir se projeter vers le futur grâce aux expériences.

●      Summercamp : le premier séminaire du laboratoire en juin 2020
●      Les robotoriales : des rencontres régulières en présence de tous les doctorants pour mutualiser les connaissances, échanger sur les expérimentations en cours, partager des lectures fondamentales et réfléchir sur des thématiques qui nourrissent leur travaux de recherche.  

 En ce qui concerne la diffusion de la recherche, en 2020, le RbD Lab a produit plusieurs publications dont l’article qui s’intitule ”Discovery Report Following 5 Years of Research project on Socially Assistive Robotics” publié dans le Journal scientifique “Current Robotics Reports”.

Les chercheuses du laboratoire ont également participé à des tables rondes. Nous en citons HEART autour du thème « Social robotics today and tomorrow : an overview », et les  Journées Recherche, Design, Éthique dans le cadre de Lille Capitale Mondiale du Design 2020 sur le thème « Robotique et IA dans la ville collaborative : Design et nouvelles technologies, les clefs pour une meilleur compréhension entre humains ».

 

_______ Focus sur les doctorants et les thèses de Robotics by Design Lab

 Au sein du laboratoire, on retrouve 4 thèses CIFRE qui explorent les perspectives et les opportunités des nouvelles technologies telles que la robotique et IA dans des contextes différents.

●      Thèse Korian et Fondation Korian pour le Bien Vieillir, UNIMES et Strate école de design – Nawelle Zaidi
Cette thèse a démarré en décembre 2020, elle concilie design et sciences humaines et sociales. Elle porte sur l’usage de la technologie dans la recherche sur un terrain spécifique : l’aide et l’accompagnement des personnes âgées (EHPAD, cliniques, domiciles). Nawelle est encadrée par Aude Letty et Fabrice Flottes de Pouzols (Fondation Korian et Korian) ; Stéphane Vial et Thomas Watkin (Université de Nîmes) ; Ioana Ocnarescu (Strate Research). 
« Utiliser la robotique offre beaucoup de perspectives à explorer. L’important est de garder en tête que les robots ne doivent pas remplacer les humains mais sont source d’une solution pour améliorer la qualité de vie des patients et résidents en les accompagnant. », Aude Letty, directrice de l’innovation Korian. L’objectif est donc de créer les scénarios d’usages qui permettront à ces robots d’accomplir leur mission d’accompagnement.

●      Thèse frog-Altran, BNP Paribas Cardif, UPEC et Strate – Hazar Zilelioglu  
Cette thèse a commencé en novembre 2020, une thèse autour des thématiques de l’Intelligence Artificielle et de l’expérience utilisateur. Elle a pour but de proposer des idées pour l’amélioration de l’accompagnement des personnes âgées avec leur animal de compagnie : Quelles approches faut-il mettre en place pour améliorer les relations entre humains et Intelligence Artificielle ? 
Dans ce projet Hazar est encadré par Clément Bataille (frog Design) ; Gabriele Breda (Altran) ; Hélène Chabert (BNP Paribas Cardif) ; Abdelghani Chibani et Ghazaleh Khobadandelou (UPEC) ; Ioana Ocnarescu (Strate Research).
« On est conscient de la responsabilité grandissante du designer, avoir l’opportunité de faire partie du Robotics by Design Lab permet de travailler sur les thématiques du numérique, de l’Intelligence Artificielle, produits et services qui prennent une forme d’autonomie et faisant progresser les méthodes de design. L’approche intéressante de cette thèse sur l’étude de la relation avec l’animal de compagnie permet de voir la relation à deux sous un nouvel angle. », Clément Bataille, Directeur de l’innovation – frog

●      Thèse SNCF, CESI et Strate – Mégane Sartore
Cette thèse est fondée sur le principe de l’ikigaï, dont la représentation simple et audacieuse permet de résumer un grand concept en prenant en considération 4 éléments:  : ce qu’on aime, ce dont le monde à besoin, ce qu’on sait faire et ce pour quoi on est payé. Elle est encadrée par Louis-Romain Joly (SNCF) ; Stéphanie Buisine (LINEACT de CESI) ; Ioana Ocnarescu (Strate Research).

●      Thèse Spoon, ENSTA et Strate – Antoine AUTON

L’enjeu de cette thèse est de déterminer les éléments contextuels et environnementaux qui permettent au robot de s’adapter au mieux à la personne qu’il accompagne. Il s’agit de parvenir à paramétrer les éléments qui influent sur les échanges entre Intelligence Artificielle et humains. Pour encadrer cette thèse, Antoine peut s’appuyer sur Ugo Cupcic (Spoon) ; Adriana Tapus (ENSTA Paris) ; Ioana Ocnarescu et Isabelle Cossin (Strate Research).
Chaque acteur de chaque thèse a pu apporter son point de vue et faire un résumé de l’avancée des thèses développées par nos doctorants. À la suite de ces présentations, Ioana Ocnarescu a introduit l’invitée d’honneur de cet événement.

 

______ Adriana Tapus, l’invitée d’honneur

 Adriana TAPUS est Professeure d'Université à l'ENSTA Paris de l'Institut Polytechnique de Paris, dans le Laboratoire de Systèmes Autonomes et Robotics dans l’Unité d’Informatique et d’Ingénierie des Systèmes (U2IS). Elle a obtenu son doctorat en informatique de l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL), en Suisse en 2005, a travaillé comme chercheur associé à la University of Southern California (USC), où elle a été parmi les pionniers sur le développement de la robotique d'assistance sociale, en contribuant principalement dans l'apprentissage automatique, la modélisation humaine, et l'interaction homme-robot. En 2016 elle a été désignée comme 25 “women in robotics you need to know about”.

 Dans son intervention elle définit la robotique sociale et donne exemple des freins, difficultés mais aussi des opportunités de robots sociaux. Elle s’intéresse particulièrement au comportement du robot par rapport au profil de l’utilisateur et à la robotique sociale et d’assistance.

 Nous allons détailler l’échange avec Adriana Tapis une autre news qui va sortir bientôt. A suivre donc !