Strate École de design rencontre Cécile Sémériva

Publié le 30 Apr 2020
Image

Découvrez l’interview accordée par Cécile Sémériva, à la tête de la Direction de l’Innovation de CITEO à Strate École de design. Une occasion de discuter des projets élaborés par nos étudiants et du partenariat qui lie nos deux organisations. 

 

Cécile Sémériva est la Directrice Innovation de CITEO, la Direction Innovation a été créée il y a un peu plus quatre ans.

Née du rapprochement d’Eco-Emballages et d’Ecofolio, CITEO a été créée par les entreprises pour réduire l’impact environnemental des emballages et des papiers

La Direction Innovation a construit un programme d’innovation ouverte, Circular Challenge, pour détecter et accompagner les solutions, en partenariat avec de multiples acteurs, dans le but d’accélérer la transition vers l’économie circulaire.

Pourquoi l’« innovation ouverte » ? Car elle sert à catalyser un écosystème élargi autour des enjeux de l’économie circulaire. Ce programme d’innovation ouverte, « open innovation » est composé de trois grandes briques : 

  • La Détection de projets ou de méthodes innovantes
  • L’Expérimentation de solutions sourcées dans le monde entier
  • L’Accélération avec la réflexion sur le financement, les levées de fonds et l’accompagnement, coaching des start-up ou des porteurs de projets.

Interview

  • Vous avez confié un projet aux étudiants de Strate, quel en était le brief ? Pouvez-vous nous en parler ? Pouvez-vous nous préciser l’enjeu suscité par celui-ci ? 

La Direction de l’Innovation et donc CITEO ont sollicité les étudiants de Strate, pour réfléchir au parcours des emballages et des papiers en ville et également aux interactions entre les différents moments et/ou populations sur toute la chaîne de valeurs de l’économie circulaire, c’est-à-dire de l’écoconception de l’emballage et du produit jusqu’à la mobilisation des citoyens sur le geste de tri, la collecte, le recyclage et la réutilisation

Au final, l’enjeu est d’harmoniser et d’améliorer la collecte et le tri en France. En mobilisant un écosystème élargi, on considère que les étudiants sont une composante majeure de la réflexion autour de la circularisation de ces emballages et de ces produits. Notamment parce qu’ils sont très mobilisés et sont également très impactés par ce sujet.

Durant cette période les étudiants ont été supervisés par Damien Legoisdirecteur du département Interaction(s) à Strate école de design. C’est par groupe de trois que les étudiants en 4ème année de la formation design Interaction ont travaillé sur le projet : 

Dans le premier groupe on retrouvait Emma Keirle, Pauline Dutel et Manon Riché. Dans le second groupe : Hikoso Quenot, Tom Illand et Laëtitia Calmel. Dans un troisième groupe : Jonathan LionVictoire DeveauMarion Atzemis et pour finir Thomas MarchandVictor Dalgier et Sandra Belkacem, dans un dernier groupe. 

  • Le projet maintenant terminé, qu’en avez-vous pensé ? Quelles ont été les retombées ? 

Chez CITEO et notamment à la Direction Innovation, nous n’avons pas l’habitude de réaliser des actions ponctuelles, ce qui nous intéresse c’est d’établir des partenariats dans la durée. Tout comme nous accompagnons dans la durée des porteurs de projets professionnels, nous souhaitons accompagner les projets des étudiants de Strate de la même manière

A la fin de ce projet spécifique, il y a eu six maquettes donc six projets complémentaires qui ont été réalisés par les étudiants sur la chaîne de valeurs de l’économie circulaire. Ces projets ont nourri notre réflexion et ont inspiré les acteurs professionnels du secteur à la suite de leurs réalisations.  

  • Ce partenariat avec Strate a-t-il répondu à votre demande initiale et contribué à votre réflexion en innovation ?

Absolument. Ce partenariat a largement contribué à notre réflexion en innovation, car on se dit qu’intégrer des étudiants dans notre écosystème est essentiel et la preuve de ma réponse affirmative est que vos étudiants ont contribué à créer de la valeur au sein de notre entreprise.  

  • Quelle suite souhaitez-vous ou avez-vous donné à la/les réponse(s) formulée(s) par nos étudiants ? 

Nous avons donné deux suites aux projets réalisés par les étudiants de Strate : 

-  Nous avons organisé une rencontre entre les collaborateurs de CITEO et les étudiants qui ont travaillés sur les projets. On considère que les étudiants sont porteurs de la compétence design. L’idée était d’insuffler cette méthodologie design, ces projets design au sein de l’entreprise. L’objectif étant de faire de l’acculturation interne.

-  Les projets des étudiants de Strate ont été intégrés avec les étudiants eux-mêmes ou même parfois avec de jeunes professionnels qui ont porté ces projets. Pour au final être intégré dans la deuxième brique de notre entreprise : l’Expérimentation, et notamment pour intervenir dans nos Do tank. Le Do tank est une méthode de co-construction, une méthode collaborative, une méthode design entre professionnels de différents écosystèmes que ce soit des collectivités locales, des fabricants, des associations, des start-up et aussi par l’intermédiaire de Strate, des designers

La phase d’Expérimentation est essentielle pour nous, on organise dans l’année plusieurs Do Tank autour de thématiques spécifiques et avec plusieurs acteurs en intégrant la composante design. C’est pour ça que nous souhaitons développer une collaboration durable avec nos parties prenantes dont Strate.          

  • Pourquoi avoir choisi de travailler avec Strate et ses étudiants ? 

Notre choix s’est tourné vers Strate, car après avoir effectué un benchmark d’écoles de designStrate nous a paru être l’école la plus pragmatique et la plus proche de notre écosystème professionnel. Nous avons pu constater l’existence d’un bond assez direct entre le monde académique et le monde professionnel à Strate.