100 chefs d'oeuvre du design et 300 objets de design industriel exposés.

ecole de design industriel paris
Jean Bernard Hebey a réuni, à l’occasion de l’événement Art Elysées - Art & Design qui a eu lieu du 19 au 23 octobre dernier, « 100 chefs d’œuvres du Design Industriel… » et non pas LES 100 chefs d’œuvre du design industriel.

Pour cette occasion, Jean-Bernard Hebey a voulu réunir 100 objets emblématiques du Design Industriel, réalisés par des designers illustres : Raymond Loewy, Charlotte Perriand, Philippe Starck, Ettore Sotsas…

Si vous avez raté cet événement du mois d’Octobre, vous pouvez encore aller visiter l’exposition des 300 objets issus de sa collection à La Chapelle de Clairefontaine qui se termine en février 2018 (toutes les informations en fin de news).

8 étudiants de Strate : Camille JOUVET, Nicolas PIERSON, Victor DALGIER, Delphine LEGER, Valentin HERBIN, Théophane DE LAGOUTTE, Coralie THELOTTE, et Anaïs OUGIER ont eu l’occasion de travailler avec Jean-Bernard Hebey à la préparation de ces expositions dans le cadre de leur projet de Stage de 2e année.

Nous sommes ravis de pouvoir imaginer des échanges possibles avec Jean-Bernard dans le but de faire mieux connaître sa collection et partager son savoir accumulé, dans l’immédiat vers nos étudiants. Celle-ci représente en effet une mine d’informations très concrète sur l’histoire du design industriel.

Jean-Bernard Hebey possède certainement aujourd’hui la plus grande collection privée d’objets de Design Industriel avec plus de 9 000 objets, 2 000 livres et 1 000 catalogues provenant d’Europe et des Etats-Unis. De la chaussure de ski au ventilateur en passant par la boîte à oeufs, l’éclectisme de cette collection présente un large éventail de la création industrielle du siècle dernier à nos jours. Consacré uniquement aux objets (ni meuble, ni luminaire), ce fonds est un enseignement unique sur la richesse des formes, des couleurs et des matières, de la création industrielle.

« Standardisation, rationalisation de la production permettant une réduction importante des coûts, donc une diffusion plus importante : l’objet utilitaire qui était unique donc cher est devenu multiple et bon marché. Ces nouveaux objets répondent à des besoins existants ou en créent de nouveaux. Il faut donc les faire connaître et les distribuer au plus grand nombre… Les média de masse vont promouvoir ce mode de vie. C’est ainsi que naît la « société de consommation » et ses conséquences.

Les quelque 600 objets montrés dans l’exposition sont les enfants de cette révolution. Ils sont toujours les témoins objectifs d’un moment de nos vies, le reflet d’une époque. Les couleurs, les formes, les matériaux, les usages varient en fonction des époques de production. Tels des marqueurs, ils attestent d’une modernité figée à un moment de l’histoire. L’exposition les présente regroupés en six thématiques : streamline, esthétique domestique, esthétique médiatique, esthétique galactique, plastique et bakélite, esthétique d’Amérique. »

-----------------
Jean-Bernard Hebey

Né à Nice en 1945, d’un père comédien et d’une mère costumière.
Après avoir fait ses armes en 63 au Club Méditerranée comme animateur, Daniel Filipacchi lui donne sa première chance en 1965, à 20 ans, dans l’émission mythique « Salut les Copains » à Europe 1. C’est là que pendant 3 ans il apprend son premier métier.
Homme de radio, il anime pendant 14 ans des émissions à RTL où ses interviews des stars du rock marqueront les jeunes générations. En 1971, il est nommé Directeur adjoint des programmes. Il publie deux livres sur ce qui l’intéresse et l’amuse: « Le Guide du Célibataire » et « L’Encyclopédie du Rock » et produit le premier album de Jean-Louis Murat. En 1981, ses passions - les USA, la culture populaire, et notamment le design, l’architecture et la photographie - prennent le dessus… Il quitte RTL.

La Ville de Paris le charge d’acquérir le fonds de livres de photos pour la bibliothèque de la Maison Européenne de la Photographie. Parallèlement, Antenne 2 lui demande de tenir une chronique sur l’art contemporain dans les matinales. En 1982, il produit pour le Ministère des Affaires étrangères une série télé sur la chanson française diffusée dans plus de 140 pays. Il participe à la création de chaînes privées à l'étranger : « 2M » au Maroc, « Show TV » en Turquie et est consultant pour l’implantation de la chaine MTV en Europe. Il prend également, brièvement, la direction des programmes de RFM et en profite pour créer le premier logiciel informatique de programmation pour radio F.M. Il crée en 1981 la société SUMO autour de ce qu’il aime et collectionne : la culture populaire mondiale. Il a depuis constitué une base de données multimédia unique au monde (+ de 300 000 fiches texte, image, film et son) qui lui a permis de créer des émissions (« Boom ! », 250 émissions courtes pour TF1 à l’occasion du Nouveau Millénaire) et de fournir du contenu à des sites Internet (NRJ – Pathé - Nostalgie) ou à des journaux (L'Express), des Cdroms, Dvd’s, etc. 

En 2002, il publie un ouvrage sur une partie de sa collection de design "Esthétique Domestique", sorti en France, en Angleterre et aux USA. 300 objets de sa collection sont exposés en 2002 à la Biennale du Design de Saint-Etienne ainsi que chez Forum Diffusion à Paris. En 2004, à la demande de la Mairie du 17ème à Paris, il organise une exposition sur les années 1970 (Design et mobilier).

En 2007, il expose une partie de sa collection au Musée du Design de la ville de Gand en Belgique sur le thème « Esthétique Domestique » et en 2008 au Musée des Années 1930 à Boulogne-Billancourt sur le thème « Esthétique médiatique ». Créateur des sites Internet Happybirthday2you.fr et HitsMyLife.com, il est à la tête d’une société qui possède la plus importante base de données informatique au monde sur la culture populaire mondiale. Collectionneur, voyageur, père de deux enfants, il réside dans les Hauts-de-Seine