2 stratos lauréates du concours ZéBU 2019

ecole de design concours
Il n'est pas rare que nos étudiant(e)s ou ancien(ne)s participent à des concours lors de leurs études à Strate. C'est le cas de Guillemette et Mathilde sur le concours ZéBU qui ont participé mais ont également été lauréates du concours.

En mai dernier, Guillemette Jaillet et Mathilde Petit-Velasco toutes les deux diplômées en 2018, respectivement en Design Interaction[s] et en Design Produit[s] ont participé au concours ZéBU qu’elles ont gagné, avec trois autres lauréats.

Le thème du concours était la revalorisation des déchets brassicoles et plus particulièrement de la drêche un des produits issus du brassage des céréales lors de la fabrication de la bière. Les drêches constituent une ressource organique qui peut être revalorisée dans plusieurs secteurs : l’énergie, l’agriculture, l’alimentation et les biomatériaux. 

Ce concours s’inscrit également dans un contexte d’augmentation du nombre de brasseurs urbains en France qui ne savent pas quoi faire de leurs drêches. Le concours ZéBU a donc pour but d’aider à réduire leur production de déchets et d’apporter une solution vertueuse en créant une filière de collecte et de valorisation de leurs drêches.

Le projet de Guillemette et Mathilde se focalise sur le problème de l’utilisation du plastique à usage unique.
Chaque année, 5 milliards de repas en restauration rapide sont distribués en France. Ces repas génèrent énormément de déchets plastiques, nocifs pour notre environnement. De plus, la loi EGA va interdire prochainement tout plastique à usage unique. 

"Nous avons donc créé Mordue : une gamme de vaisselle comestible et biodégradable à base de drêche. Notre but est d'éliminer les déchets plastiques, accompagner le secteur de la restauration dans sa transition et créer un nouveau rituel culinaire riche en nutriments et en saveurs."  nous expliquent-elles.

Beau projet que nous souhaitions mettre en avant et qui s'inscrit complètement dans notre volonté de former des designers acteurs de leur époque, qui répondent à des problèmes concrets par des solutions innovantes.

Bravo Guillemette et Mathilde ! Nous espérons que votre projet voit le jour et que votre vaisselle cosmétible devienne un incontournable de notre consommation future !